Le Podologue traite toutes les pathologies liées aux affections épidermiques et unguéales du pied. Il a la capacité de soigner les conséquences, mais aussi de traiter les causes, le tout après un examen approfondi de la pathologie.

Indication pour la Pédicurie Médicale sont:
  • épaississement de la couche cornée (kératose, hyperkératose) à type de cors et de durillons
  • épaississement ou fragilité de l'ongle, courbure excessive 
  • Hyperhydrose - sudation (transpiration) excessive
  • Sécheresse cutanée
  • Onychomycose - mycose unguéale (champignons) ; 
  • hématome sous l'ongle
  • Ongle incarné
  • Verrue plantaire
  • etc...

pedicurie_medicale.jpg

Les cors et durillons :

Lorsque votre avant-pied souffre de déformation avancée, les structures osseuses des orteils entrent souvent en conflit. Les cors au pied sont la conséquence du frottement répétitif des orteils entre eux, ou avec le chaussant. Le cor peut être comparé à une sorte de petit clou de peau dure engendrant douleurs à chaque pression.  La pointe kératosique est située juste en regard de la zone de compression

Ainsi, la localisation des cors peuvent être varié : 
  • Cor dorsal
  • Cor interdigitaux
  • Œil de perdrix
Lorsque la kératose prend la forme d’une plaque cornée étendue, on la nomme durillon. Localisé, généralement, sous l’avant et l’arrière-pied. Signe d’alerte traduisant un trouble statique, le patient pourrait nécessiter un examen clinique pour un bilan podologique. 

Toute perturbation de la statique plantaire pourra être améliorée ou modifiée avec des semelles orthopédiques.

Cor.jpg
Ongle-incarne.jpg

L’Ongle incarné

L’ongle incarné est une lésion fréquente. Siégeant presque toujours de l’hallux, le gros orteil de pied. Il peut être asymétrique, symétrique, bilatéral. Le rebord de l'ongle pénètre par effraction dans les parties molles et provoque un bourrelet inflammatoire très douloureux qui ne guérit pas spontanément.
 

Les causes de l'ongle incarné sont:L’ongle incarné pouvant évoluer en 3 stade. L’ongle incarné doit être pris en charge rapidement pour éviter d’arriver au stade 3 de l’ongle incarné avec un bourgeon charnu (Botryomycome) qui compliquera le soin et qui devra, également, faire l’objet d’un suivi de soin.

Les phlyctènes (communément dite les ampoules)

 
L’ampoule n’est rien d’autres qu’une petite brûlure de la face plantaire, qui crée un soulèvement bulleux de l'épiderme. Cette bulle de sérosité est d'origine mécanique, la cause en est un frottement inhabituel de la peau contre la chaussure.

La prévention passe par l'élimination de la cause mécanique à l'origine du frottement important.

Onychomycose - Les mycoses / Les champignons

L’onychomycose guérit rarement sans intervention. Elle peut causer des dommages permanents à l’ongle.
mycoses.jpg
Les onychomycoses sont assez courantes. L’ongle peut alors prendre une coloration divers selon le type de mycoses : leuconychie, pseudomonas, etc… Les mycoses sur les ongles doivent impérativement être pris en traitement, sans quoi la mycose peut se propager aux ongles voisins, y compris au niveau cutané. 

Pour une onychomycose, il est d’une durée en moyenne de 6 à 12 mois en fonction de l’atteinte et de la vitesse de pousse de l’ongle. Il est important pendant le traitement de désépaissir l’ongle afin d’augmenter la pénétration des crèmes ou vernis antimycosiques.

Pour les mycoses de la peau, il est d’une durée de quatre à cinq semaines pour éviter les récidives. En face d’une mycose sévère, il peut être nécessaire d’avoir un traitement local et oral sur avis médical. Elles se manifestent par une rougeur, démangeaison, la peau peut même peler. Quand vous y êtes sujet, le remède consiste une application d'un traitement médicamenteux approprié par voie externe.
  
Tout traitement mycosique doit être le plus précoce possible car l’évolution est très rapide.

Hyper sudation - La transpiration

Le pied comme le reste du corps a des mécanismes thermorégulateurs qui agissent par la production de sueur pour maintenir constante la température. Ces mécanismes thermorégulateurs peuvent être déréglés notamment par le port de chaussettes synthétiques et le port de chaussure de sécurité. 

Un pied baignant dans un milieu d’humidité permanente offre les conditions idéales pour une prolifération bactérienne, et augmenter ainsi le risque de contracter des mycoses. 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et recueillir des statistiques sur les utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez cet usage de cookies